Page
                    d'entrée
Musée
Pays de Retz
Plan du site
courrier-renseignements
                    pratiques
Le promier nail
    Alexis, il était beune en peine depuis que sa mère liz avait dit :
- Tu vas nous enhonter, mon gars. Tu vas ouèr que ton poupon il ara pas les kioches à son baptême.
    Lexis, il était mariail depuis la métive (1) et Génie était ben ronde à la fin des vendanges. Pourtant, i liz avait jamais touchail avant la nét de leurs noces.
    Sans trop saouèr à keu saint se vouer, Lexis il pensail que le maire qui les avait mariails pourrait ventié l'ékiairer.
    Martin Evin demeurait à la petite Massérie et avait teurjous un bon mot pour ses administrails.
    I connaissait Lexis, un bon gars pas trop dégourdi, mais bon travailleur et point portail su la bouesson.
    Quand le pauvre gars s'a iu confessail, le maire i liz a dit :
    - Lexis, t'as pouint à t'en faire. A la première naissance, y a point de remarques, on peut jamais saouèr. Ça peut attendre tois mois keume tois ans. Agarde Jean-Louis, ton ouésin, sa Gélique alle a étail tois ans avant d'aouèr sa feuille tandis que Bastienne alle a iu son gars après douze semaines. L'essentiel, c'est que la mère et l'enfant séjont en boune santaille. Mossieu le Curail i fera ce qu'i voudra de ses kioches. D'ailleurs je crès pas qu'i connaît grand'chouse là-dedans.
    Lexis était prou soulageail. Sa mère avait béou lancer su Génie des yeux soupçonneux, oul a arrivail un grous gars à Naou (2), qu'iz ont nommail Désiré.
    C'est-i pas mieux de s'entendre ?
Mémé
(1) La métive : la moisson
(2) Naou : Noël
 
 

Retour au Patois


 
Liens
Visite du Musée
Facebook
Association
Patois - Traditions - Documents
Expositions-Animations
Visite du Pays de Retz
Facebook