Page
                    d'entrée
Musée
Pays de Retz
Plan du site
courrier-renseignements
                    pratiques
Translation: English      Traducción: Español     Übersetzung: Deutch
Le tonnelier
 
   Il n'y a plus beaucoup de vignes au Pays de Retz et plus de tonneliers.
   A l'époque où chaque exploitation possédait une parcelle (grande ou petite) plantée en vigne, une partie de la récolte était consommée par l'exploitant et le reste était livré au commerce local.
   Dans chaque commune de la région, une ou plusieurs personnes faisaient office de tonneliers. Pour certains le travail était à temps complet, pour d'autres c'était un complément de revenus à leur activité de cultivateur ou de jardinier.

   Quelques temps avant les vendanges, l'artisan allait chez ses clients de ferme en ferme pour réparer les fûts qui logeraient le vin nouveau.
   Son travail était très diversifié:
     - parfois il fallait changer le fond d'un fût après avoir bien pris le "point" avec le compas, puis à l'aide du "chien" et du "davier" y glisser un brin de jonc, le jonc des tonneliers qui pousse sur le lac et au bord des rivières, afin de rendre ce fût étanche.
     - à un autre, il fallait changer une "douvelle" ("douelle") et refaire son champ sur la "colombe (grand rabot), remettre des cercles neufs (cercles de châtaignier fabriqués par le cerclier).
   Et chez lui, les jours creux ou de mauvais temps, le tonnelier réparait encore, ou fabriquait à partir d'une barrique (220L) un peu usagée une demi-barrique (100L) ou un baril (50L).
   La fabrication d'un fût neuf n'était la spécialité que de quelques uns car donner à du bois neuf le galbe nécessaire pour la forme du fût était le summum de la profession.

Quelques productions du tonnelier

 
Liens
Visite du Musée
Facebook
Association
Patois - Traditions - Documents
Expositions-Animations
Visite du Pays de Retz
Facebook