Page
                    d'entrée
Musée
Pays de Retz
Plan du site
courrier-renseignements
                    pratiques
Translation: English      Traducción: Español     Übersetzung: Deutch
La briqueterie
 

 La fabrication des briques et des tuiles

 
    En hiver l’argile était extraite du sol, jusqu’à 2 mètres de profondeur, et mise en tas. On la malaxait dans un broyeur à terre (ou tonneau) qui était mu par un cheval, un âne ou une vache.
    La glaise additionnée d’eau était brassée et s’écoulait par un trou.
   A l’aide d’un «paleron» (pelle en bois), on en remplissait une brouette et on la portait sur l’éteau (ou chantier).
    L’éteau portait une boîte à eau, une boîte à sable, et les moules.
    On mouillait d’abord le moule pour empêcher le collage de la brique et on sablait pour la même raison l’éteau.
    L’argile était tassée dans le moule et on nivelait avec la rase, la brique démoulée était mise en attente sur la «selle».

    Pour la tuile on procédait au remplissage d’un moule, puis la feuille d’argile était placée sur la forme, la tuile était lissée à la main, et l'excédent de terre était découpé avec une aiguille.

    Briques et tuiles étaient mises à sécher sur les étagères du séchoir, hangar ouvert à tous vents, trois jours au moins. On les empilait ensuite dans le four: construction en brique à base carrée qui pouvait contenir 30 000 à 35 000 briques. On chauffait au bois avec intercalation d’anthracite entre les briques, pendant 2 jours. On attendait 4 jours avant de défourner.

    Une ouvrière pouvait fabriquer 1 000 à 2 000 briques par jour. Chauvé et Arthon (le Brandais, la Feuillardais) furent les centres principaux du travail de l’argile de l’époque romaine aux années 1920.

    A la Sicaudais on fabriqua aussi sucriers, soupières... vernissés.

    Vers 1930 on comptait 32 fours occupant une centaine de salariés, des femmes principalement.

    La fabrication industrielle s’est pratiquée au Brandais de 1908 à 1967 date d’extinction du dernier four.
 


Il existe encore en France des entreprises qui travaillent à l'ancienne. Visitez par exemple ce site:

 
Liens
Visite du Musée
Facebook
Association
Patois - Traditions - Documents
Expositions-Animations
Visite du Pays de Retz
Facebook