Page
                    d'entrée
Musée
Pays de Retz
Plan du site
courrier-renseignements
                    pratiques
Inventaires de maisons entre 1785 et 1838
 
      Le 25 Nivose AN 12.

Au nom du peuple français. Bonaparte, Premier Consul de la République.
A tous ceux qui la présente verront: Salut.
Faisons savoir que pardevant Esnard et son collègue Notaire Public à la résidence de Machecoul, département de la Loire Inférieure, soussignés.

Fut présente Angélique Ollivier, veuve Etienne Gouy, demeurante au village du Fondreau, commune de Bourgneuf; laquelle a vendu à jamais avec garantie, à Jean Gouy, son fils, demeurant avec elle au dit lieu du Fondreau, présent et acceptant.

Savoir les meubles et effets qui suivent:
 

4 futs de barrique
4 pilles (?) à mettre de la boisson et de la râpe
1 cuve de 12 boisseaux dont le tiers appartient au dit Gouy
3 gaules pour faire et tirer le sel
2 bodiers (?) pour l'arrangement des marais
1 fremoir (?) de four
2 tamis
2 bourriches
2 bêches à vigne
2 pielles (?) de marais pour faire du bled
3 paniers pour porter du sel
1 fraze (?) pour raiser (?) la vigne
1 serpe à jous (jougs ?)
1 taillerette
1 grand trois-pieds de fer
3 chaises
1 petit trois-pieds
1 crémaillère
lesquels meubles et effets ledit Jean Gouy a déclaré bien connaître pour les ayant à ce moment à sa disposition.

La présente vente faite moyennant la somme de quarante huit francs que ledit Jean Gouy a présentement et réellement payé à la ditte Ollivier sa mère qui l'a prise et serrée, et à son profit elle se démet de la propriété et disposition des dits meubles et effets, lui en promettant garantie, à laquelle elle s'oblige sur hypothèque spéciale de ses autres meubles et effets pour être saisis, éxécutés et vendus suivant la loi.
Mandons et ordonnons, à tous huissiers sur ce requis, de mettre la présente à éxécution.
A tous commandants et officiers de la force publique d'y prester main forte lorsqu'ils en seront légalement requis.
Et aux commissaires près les tribunaux d'y tenir la main.
        En foi de quoi ledit acte a été signé au désir de la loi.
Ce fut ainsi voulu, consenti, fait et passé en l'étude, sous le seing des parties, lecture leur faite, ce jour vingt Nivose an douze de la République Française. La minute demeurée aux mains d'Esnard est signée Angélique Ollivier, Jean Gouy, Gry notaire et Esnard notaire.
Enregistré à Machecoul le 25 Nivose AN 12 de la République, folio 19, recto, case 5, numéro 139. Reçu un franc trente deux centimes.

                Signé Baudry pour le receveur.
 
 
 

 Inventaires disponibles: 1785, 1832, 1838, an 9 et an 12
(certains avec valeur des objets) 
 Télécharger (17k) 

 
Liens
Visite du Musée
Facebook
Association
Patois - Traditions - Documents
Expositions-Animations
Visite du Pays de Retz
Facebook